Formulaire de recherche

La leucémie est détectée deux à trois fois plus fréquemment chez les enfants de moins de 14 ans résidant aux alentours du site de traitement de déchets nucléaires de Mol-Dessel.

Le gouvernement japonais a reconnu pour la première fois que la leucémie d'un travailleur de la centrale accidentée de Fukushima était due aux radiations.

Les journaux affirment que les autorités locales, cantonnales et fédérales sont informées depuis un an et demi mais ont décidé de ne rien dire pour ne pas affoler la population.

Les hôpitaux flamands vont suivre le nombre de rayonnements qu'un patient doit subir lors d'examens radiologiques.

Presque trois ans après le séisme, le tsunami et l'accident nucléaire, le Japon va lever un ordre d'exclusion portant sur une zone proche de la centrale nucléaire de Fukushima.