Formulaire de recherche

Dans le cadre de la semaine mondiale de sensibilisation au bon usage des antibiotiques (13-19 novembre 2017), l'AMCRA et les autorités fédérales invitent toutes les personnes concernées - en ce compris les propriétaires d'animaux de compagnie - à utiliser ces médicaments de manière raisonnée. Les antibiotiques peuvent sauver votre vie et celles de vos animaux, et continueront à le faire, si nous poursuivons nos efforts. Nous sommes sur la bonne voie : depuis 2011, l'usage des antibiotiques chez les animaux a réduit de 20%.

La résistance aux antibiotiques représente une menace de plus en plus sérieuse pour la santé mondiale et le développement humain

Ce 18 novembre se déroule la journée européenne d’information des antibiotiques. A cette occasion, on lance une campagne pour sensibiliser les patients et les professionnels de santé

Les médecins se sentent parfois obligés de prescrire des antibiotiques, même lorsqu’ils savent que ce n'est pas nécessaire

Le mois d’octobre est le moment idéal pour rappeler l’importance de l’usage rationnel des antibiotiques dans les infections (aiguës) des voies respiratoires, indique le CBIP.

La BAPCOC invite tous les médecins généralistes belges à suivre l’e-learning "Moins d’antibiotiques en toute sécurité".

Des chercheurs de l'Université d'Anvers ont développé un nouveau capteur de haute technologie permettant de déceler la présence d'antibiotiques indésirables et interdits.

La consommation mondiale d'antibiotique en production animale représente aujourd'hui près de trois fois leur usage en santé humaine. Cette consommation devrait augmenter de près de 52% à l'horizon 2030 pour atteindre un total de 200,000 tonnes, en l'absence d'interventions publiques.

D’après un nouveau rapport présenté aujourd’hui par l’Organisation mondiale de la Santé (Antibacterial agents in clinical development – an analysis of the antibacterial clinical development pipeline, including tuberculosis), le nombre de nouveaux antibiotiques en cours de mise au point est très insuffisant pour combattre la menace croissante de la résistance aux antimicrobiens.

28 pays visent à développer les outils et leurs capacités de lutte contre la résistance bactérienne aux agents antimicrobiens et contre les infections associées aux soins

Pages