Formulaire de recherche

Un Liégeois a été privé de liberté à la suite d'une scène de violence qui s'est déroulée jeudi à l'hôpital de la Citadelle à Liège.

Un habitant de Grâce-Hollogne a été condamné à une peine de huit mois de prison avec sursis et une amende de 300 euros pour coups et blessures avec incapacité sur un médecin urgentiste.

Le parquet a requis devant le tribunal correctionnel de Liège une peine de 12 mois de prison contre un auteur de coups et blessures entraînant une incapacité contre un médecin urgentiste.

L' ABSyM se réjouit d’apprendre que le Ministre Jan Jambon compte mettre sa proposition à exécution et qu’il considère la sécurité des médecins comme prioritaire.

L'objectif est de sensibiliser les agents, en identifiant les problèmes éventuels et en travaillant étroitement avec la justice et le secteur médical.

Une étude scientifique concernant la violence à l’encontre des médecins au sein de la relation médecin-patient est en cours.

Le nombre d'agressions enregistrées contre des représentants de professions d'intérêt public (policiers, infirmiers, mais aussi médecins, enseignants ou chauffeurs de bus) a baissé ces derniers temps.

"La sécurité de tous les médecins belges est un dossier très important aux yeux de l’ABSyM, le plus grand syndicat de médecins du pays"

"C'est la première pièce d'un engrenage", ont réagi les médecins après avoir été reçus par le ministre de la Justice Koen Geens.

Une délégation de médecins a été reçue vendredi matin au cabinet du ministre de la Justice Koen Geens.

Pages