Formulaire de recherche

Manie: et si on parlait charcuterie?
20/07/2018 - 01:41
Etrange de discuter plats cuisinés dans cette chronique, mais des chercheurs mettent en avant leur responsabilité dans un certain nombre de maladies… psychiatriques!
Le trouble maniaque est, en effet, une affection psychiatrique qui peut être sérieuse, associée à une morbidité et une mortalité importantes. Des études avaient suggéré que cette affection pouvait être liée aux expositions à des toxiques. Des chercheurs européens et américains ont évalué l’impact de l’alimentation sur cette pathologie. 
La consommation de différents aliments a été analysée et ils ont découvert que les nitrates contenus dans la viande, et principalement dans les charcuteries et les viandes conditionnées, mais aussi dans certaines préparations de poisson étaient associés de manière indépendante à la présence d’un trouble maniaque. En l’occurrence, la consommation de ce type d’aliments multiplie par 2,24 ce risque. 
En revanche, ces nitrates ne sont pas associés à d’autres troubles psychiatriques. Cependant, une expérience chez le rat a montré que le fait de manger ces nitrates suscite une hyperactivité, altère les voies neuronales et modifie profondément le microbiote intestinal. 
Il y a donc un vaste de champ de recherche qui s’ouvre non seulement pour la prévention, mais aussi pour découvrir de nouveaux traitements, pour autant que d’autres études viennent confirmer ces résultats…