Zoekveld

Le nouvel hôpital Delta du Chirec sera centré patient
29/06/2016 - 04:10

De 22 lits en 1915 à l’ouverture de la clinique Edith Cavell à nos jours où 22 % des bruxellois se font soigner dans une des cliniques du CHIREC, le groupe hospitalier a atteint une taille impressionnante. C’est ce qu’a rappelé le Dr. Roland Fastrez, Président du conseil d’Administration, lors de la visite mardi, du chantier du futur hôpital Delta.

En 2017, le Chirec s’articulera autour de trois sites hospitaliers. Le nouvel hôpital Delta (500 lits), la Clinique Ste-Anne St-Remi (300 lits) et l’Hôpital de Braine-l’Alleud – Waterloo (300 lits). Un Centre médico-chirurgical de jour (Basilique) et quatre polycliniques (Cavell, Parc Léopold, Centre Médical Europe-Lambermont et City Clinic Chirec Louise) compléteront l’offre de soins.

Placé au coeur d’un des plus importants carrefours de communication à Bruxelles, le nouvel hôpital Delta regroupera les activités hospitalières des Cliniques Edith Cavell et Parc Léopold.

Un hôpital qui veut être reconnu comme une institution indépendante , centrée sur le patient , qui offre des soins personnalisés de qualité dans un environnement moderne avec des outils à la pointe de la technologie, comme aime le souligner le Dr. Philippe El Haddad, Directeur Général médical.

Mais un tel enjeu demande une gestion extrêment rigoureuse , rappelle Bruno Lefébure, directeur général Administratif et Financier.

« Je ne vais pas vous faire de long discours sur la façon rigoureuse avec laquelle il faut contrôler la situation pour maintenir le cap vers l’objectif fixé, en termes de gestion, mais j’aimerais surtout attirer votre attention sur le fait qu’arriver à construire un hôpital de 550 lits en plein coeur de Bruxelles, en trois ans, est un défi qui m’aurait paru impossible à relever il y a encore quelques années. »

Ce projet gigantesque a pu, avant tout, se concrétiser grâce au soutien de personnes clés, de personnalités politiques, de partenaires financiers, à savoir la BEI, Belfius, ING, BNP Paribas Fortis, CBC ,..

Une fois les dés jetés, il faut bien sûr suivre de près l’évolution de cet énorme chantier afin d’éviter les dérives et de respecter les délais. Gérer et motiver ses équipes, les coordonner, s’adapter, contrôler, sont les maîtres mots de ce challenge.

« J’en profite pour remercier également tous mes collaborateurs qui, jour et nuit, vivent et rêvent de Delta. La route n’est pas finie, je les encourage vivement à préserver leurs forces, leur détermination et leur motivation, parce qu’à l’arrivée, je suis certain, que nous serons tous très fiers de ce que nous avons réalisé ensemble. » a conclut le directeur général Administratif et Financier

>Voir aussi l'interview vidéo du Dr. Michel Dewever, le nouveau médecin chef de Delta (Cliquez ici )