Formulaire de recherche

La commission Enseignement supérieur du Parlement de la FW-B a approuvé l'avant-projet de décret instaurant un examen d'entrée pour accéder aux études de médecine et de dentisterie.

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé le décret instaurant, dès septembre prochain, un examen d'entrée aux études de médecine et de dentisterie.

Jean-Claude Marcourt a pointé du doigt l'insécurité juridique née selon lui des manquements du gouvernement fédéral dans le dossier des numéros Inami.

Maggie De Block a renvoyé la balle aux Communautés après l'avis rendu par le Conseil d'Etat sur l'arrêté royal fixant les quotas de numéro Inami pour 2022.

Le Conseil d'Etat a rendu un avis au sujet de l'avant-projet de décret de la fédération Wallonie-Bruxelles sur l'examen d'entrée en médecine.

Un tiers des étudiants en médecine ayant obtenu des notes "médiocres" au début de leur cursus ont terminé leurs études parmi les meilleurs.

L'avant-projet de décret instaurant un examen d'entrée aux études de médecine en Fédération Wallonie-Bruxelles a été adopté, a indiqué Jean-Claude Marcourt.

Contre tout attente, l'avant-projet de décret instaurant un examen d'entrée aux études de médecine et de dentisterie en Fédération Wallonie-Bruxelles n'a pas été approuvé mercredi par le gouvernement, contrairement à une communication à la presse de celui-ci livrée plus tôt dans l'après-midi.

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé l'avant-projet de décret instaurant, dès la rentrée académique prochaine, un examen d'entrée pour accéder aux études de médecine et de dentisterie,

L'avant-projet de décret instituant un examen d'entrée ménacerait les universités de Namur et de Mons, dénoncent la FEF et l'Assemblée générale des étudiants de l'université de Namur.

Pages