Formulaire de recherche

Un membre du gouvernement britannique a accusé mardi les autorités de Damas d'avoir "de facto" assassiné un médecin britannique, qui était détenu en Syrie après avoir travaillé dans des hôpitaux auprès de victimes de la guerre civile.

Un médecin britannique qui travaillait comme bénévole dans les hôpitaux de campagne en Syrie est mort en prison après plus d'un an de détention par le régime de Bachar al-Assad

Des hommes armés ont lancé un assaut spectaculaire contre le siège du ministère de la Défense jeudi à Sanaa, faisant au moins 25 morts et des dizaines de blessés, au moment où les attentats attribuées à Al-Qaïda se multiplient au Yémen sur fond de blocage politique.

Les assaillants ont concentré leur assaut -un attentat suicide suivi par une attaque armée- contre l'hôpital militaire de l'immense complexe abritant le ministère, situé près de Bab al-Yaman, à l'entrée de la vieille ville de Sanaa.

Une campagne de sensibilisation du Comité international de la Croix-Rouge prend ses quartiers dès mardi sur les murs de Bruxelles. Via différentes affiches intitulées "Health Care in Danger", l'organisation-coupole veut mettre en lumière les actes de violence dont sont victimes les secouristes et le personnel soignant dans de nombreux pays en guerre, selon un communiqué envoyé lundi par l'antenne flamande de l'association.   

Pages