Formulaire de recherche

Depuis le 1er octobre, les infirmiers à domicile doivent vérifier l'identité de leur patient via leur carte d'identité, permettant ainsi une facturation immédiate vers les mutuelles dans le contexte de la mise en place du système du tiers-payant électronique. Des difficultés techniques sont apparues, dénonce mercredi la Coupole des Infirmiers francophones indépendants (CIFI). Celles-ci ont pour conséquence que des prestataires sont actuellement privés de rémunération. La Coupole a écrit une lettre ouverte à la ministre fédérale de la Santé Maggie De Block.

À partir du 1er octobre, les infirmiers à domicile devront vérifier l'identité de leur patient lors de chaque contact quand ils appliquent le tiers payant de manière électronique.

A partir du 1er octobre prochain, les infirmiers appliquant le régime du tiers payant de manière électronique devront vérifier l'identité de leurs patients lors de chaque contact avec le patient.

l'ABSym confirme qu'une période de transition sera mise en place durant laquelle le remboursement des prestations de soins des généralistes pourra encore être effectué 'manuellement'

L’inflation des contraintes, des contrôles, des restrictions budgétaires et des tâches administratives imposées et non rémunérées ne risquent-ils pas de pousser certains médecins à un arrêt prématuré de la pratique médicale ? C’est ce que MediPlanet voudrait savoir avec cette enquête.

Assurabilité, chapitre IV, eDMG, facturation électronique,… le CIN vient de mettre à jour sa liste de logiciels agréés.

MediPlanet l’avait déjà annoncé il y a près de deux semaine, il n’y aura pas de report du TPO le 1er Juillet, mais une entrée en vigueur en souplesse avec une application définitive au 1er Octobre.

L’obligation du Tiers Payant pour les patients BIM, qui devait rentrer en vigueur ce 1er Juillet, devra-t-il encore être reportée ? C’est en tout cas ce qui aurait été évoqué à l’INAMI lors de la dernière médico-mut. Des rumeurs démenties tant par l'INAMI que par la Santé Publique.

La médico-mut ne modifie pas la date à laquelle les médecins généralistes devront appliquer le tiers payant aux patients qui bénéficient de l’intervention majorée.

Plus d'une cinquantaine de médecins généralistes se sont rassemblés lundi devant l'INAMI pour protester contre l'application électronique au 1er juillet du tiers payant obligatoire.

Pages