Formulaire de recherche

A l’initiative de la ministre De Block, un groupe de travail composé de représentants des SPF Santé publique, Intérieur et Justice élaborera une série de propositions de mesures.

Le Conseil national de l'Ordre des médecins a créé un point de contact national pour les agressions commises à l'encontre des médecins.

Un certain nombre de propositions viennent d’être formulée dans un livre blanc édité par Comeos. Certaines peuvent intéresser les pharmaciens.

En 2014, la police a enregistré 81 cas d'agression physique contre un professionnel de la santé (pharmaciens, médecins, infirmiers… ou un membre du personnel médical / paramédical).

La récente agression à l'arme blanche de 6 membres du personnel médical du centre psychiatrique Jean Titeca et le meurtre du confrère Patrick Roelandt relance le débat sur la sécurité des médecins.

La question mérite d’être posée, car une étude anglaise montre que de plus en plus de médecins et d’infirmières utilisent leur propre smartphones pour gérer les soins de leurs patients. Avec plus de 90.000 applications « santé » et 3,4 milliards d’utilisateurs dans le monde dont la moitié utiliseront ces App en 2017, il y a de quoi se poser des questions sur la sécurité des données qui transitent à travers les ondes.

L'APB et la Police fédérale collaborent au déploiement d'un Plan d'action national visant à améliorer la sécurité en pharmacie. Pour faire coller le plus possible ce plan aux besoins concrets des pharmaciens, l’APB avait lancé, à l’instar de PharmaPlanet l’année passée, une grande enquête en ligne.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a publié un guide pour soutenir la mise en œuvre d'une nouvelle norme internationale pour la surveillance de la sécurité des médicaments dans l'Union européenne. La nouvelle norme ISO ICSR souhaite améliorer la déclaration des effets secondaires soupçonnés de médicaments pour un "rapports de sécurité des cas individuels" ( ICSRs).

Suite à l’agression du médecin généraliste de garde, le cercle de Saint Nicolas a décidé de suspendre la garde population.

Le responsable des autorités sanitaires américaines a reconnu mercredi une série de manquements aux protocoles de sécurité dans des laboratoires publics où plusieurs incidents ont récemment eu lieu impliquant des agents biologiques dangereux.

Pages