Formulaire de recherche

La ministre de la Santé, Maggie De Block, s'est inclinée devant la N-VA et le Premier ministre, Charles Michel, est resté au balcon, juge DéFI après la décision sur les numéros Inami.

En refusant de suivre les recommandations de la commission de planification, Maggie De Block "tourne le dos aux constats scientifiques et statistiques de pénurie", a dénoncé Ecolo.

L'accord du gouvernement fédéral sur la répartition des numéros Inami pour les diplômés de médecine ne porte pas atteinte aux intérêts des francophones, a estimé Didier Reynders.

Jean-Claude Marcourt a dit "prendre acte" de l'accord intervenu au sein du gouvernement fédéral sur les quotas Inami.

La députée fédérale cdH Catherine Fonck déplore le maintien par le gouvernement fédéral de la clé de répartition actuelle de quotas Inami entre la Flandre et les francophones.

La ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block, a affirmé que tous les étudiants actuellement en dernière année de médecine auront bien leur numéro Inami à la fin de l'année.

La ministre flamande en charge de l'Enseignement supérieur, Hilde Crevits (CD&V), a salué l'accord du gouvernement fédéral sur les quotas Inami pour 2022.

La N-VA s'est réjouie jeudi soir de l'accord intervenu au sein de la majorité fédérale sur le nombre et la répartition de quotas Inami pour 2022.

Le gouvernement fédéral s'est accordé sur le nombre de numéros Inami qui seront octroyés aux nouveaux médecins diplômés en 2022.

Le gouvernement donne le feu vert à un arrêté royal sur les quotas fixant le nombre de médecins dont notre pays aura besoin en 2022.

Pages