Formulaire de recherche

Devant les députés réunis en séance plénière, M. Marcourt a dénoncé un gouvernement fédéral "qui s'assied sur les recommandations de la commission de planification"

Jean-Claude Marcourt déplore l'inaction du fédéral pour garantir des places de stages en suffisance aux nombreux médecins qui termineront leur master fin 2018.

Le conseil des ministres a décidé vendredi, comme l'avait annoncé en septembre la ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block, d'attribuer un numéro Inami aux étudiants en médecine de dernière année qui réussiront leurs examens en juillet ou en septembre. Rien n'est garanti toutefois pour les autres.

Jean-Claude Marcourt explique l'instauration d'un examen d'entrée à l'entame des études de médecine et en dentisterie par le "diktat" du fédéral et ses exigences "stupides".

Le ministre en charge de l'Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt, a sèchement rejeté les critiques du président du MR envers la gestion du dossier des études de médecine

Le CIUM (comité inter-universitaire des étudiants en médecine) dénonce une fausse victoire !

Jean-Claude Marcourt, ministre de l'Enseignement supérieur pour la Fédération Wallonie-Bruxelles, autorise tous les étudiants en médecine qui ont réussi au moins 45 crédits à accéder à la 2e année.

Plusieurs étudiants dits "reçus-collés" ont intenté des recours en Justice afin de passer en deuxième année.

"J'ai pris acte des conditions imposées par le fédéral et soumettrai l'idée d'un examen d'entrée à l'ensemble des parties prenantes", a indiqué Jean-Claude Marcourt.

Jean-Claude Marcourt a indiqué qu'il attendait les décisions des tribunaux civils pour décider du sort des "reçus-collés".

Pages