Formulaire de recherche

Il existe entre les discours des autorités sur le déploiement de l’e-santé et le quotidien des médecins généralistes un véritable fossé, indique la SSMG.

Les médecins qui ont conclu un contrat de trajet de soins sont contraints d'enregistrer certaines informations de leurs patients pour ainsi les transférer de manière anonyme à l'Institut Scientifique de Santé Publique (ISP). La transmission de ces données est obligatoire et doit se faire d'ici le 31 décembre 2017 au plus tard. Cependant, tous les paquets DMI ne sont pas équipés du software HD4PrC (HealthData for Primary Care) pour procéder à cette transmission de données de manière automatique.

Afin d’offrir à chaque prescripteur la possibilité de faire des prescriptions électroniques en dehors du DMI, l'INAMI mettra à votre disposition un programme web offrant un service minimal avant la fin de l’année 2017.

Les parlementaires ont discutè en commission Santé publique d’un projet de loi comprenant une série d’adaptations législatives en matière de soins de santé.

Une étude menée par l’American Medical Association et la Mayo Clinic montre que l’utilisation de l’informatique médicale est associée à une augmentation du burn-out.

MAF, Test Sida démédicalisé, DMI obligatoire, extension du délai de contrôle des médecins-inspecteurs,… Maggie De Block a reçu aujourd’hui le feu vert du conseil des ministres pour une série d’adaptations législatives dans le secteur des soins de santé.

Les médecins peuvent suivre dans la bibliothèque e-learning de l’INAMI un nouveau module de formation sur l’ “Utilisation optimale du DMI” (Dossier médical informatisé). On peut également y trouver un module sur l'incontinence urinaire.

Les deux modules sont accrédités pour 2 points (Rubrique Ethique et Economie).