Formulaire de recherche

Un individu a agressé jeudi l'épouse d'un médecin à Charleroi. Il s'est introduit dans le cabinet et a menacé la victime à l'aide d'un coupe-papier.

Avec l’agression meurtrière lors d’une visite à domicile de notre confrère généraliste c’est évidemment toute la médecine générale qui est en deuil.

La réaction de Maggie De Block suite au meurtre du Dr.Roelandt a choqué plus d’un médecin. C’est en tout cas ce que qu’on peut lire aujourd’hui sur la plupart des Forum.

L’ABSyM est préoccupée à l’idée qu’un prestataire de soins puisse être victime d’une telle forme d’agression extrême.

Un médecin généraliste a été tué mardi après-midi à Ingelmunster . L'auteur présumé des faits a été interpellé, selon la porte-parole de la section de Courtrai du parquet de Flandre occidentale. Il s'agit d'un homme âgé de 55 ans.Les raisons de l'agression ne sont pas encore très claires. L'homme serait un toxicomane, mais ce n'est pas confirmé par la police. 

L’agresseur des pharmaciens a été arrêté alors qu’il s’apprêtait à commettre un septième vol à main armée dans une pharmacie. Une vidéo effrayante montre également la violence des agressions.

En 2014, la police a totalisé 3.178 plaintes pour des vols et extorsions commis dans des hôpitaux, soit 11% de plus que l'année précédente. Concernant les agressions physiques, c'est quasi le statu quo avec 564 plaintes en 2014 (contre 561 en 2013), lit-on mercredi dans les journaux de Sudpresse.

Pour se prémunir, les hôpitaux ont investi dans des caméras de surveillance et dans des services de gardiennage. Selon le SPF Intérieur, 84 hôpitaux en Belgique disposent aujourd'hui d'un service interne de gardiennage autorisé.

L'APB et la Police fédérale collaborent au déploiement d'un Plan d'action national visant à améliorer la sécurité en pharmacie. Pour faire coller le plus possible ce plan aux besoins concrets des pharmaciens, l’APB avait lancé, à l’instar de PharmaPlanet l’année passée, une grande enquête en ligne.

Un verviétois a été placé sous mandat d'arrêt mardi après avoir commis un agression dans les bureaux de la mutualité neutre de Verviers.

L'institution hospitalière flamande AZ Sint-Maarten veut instaurer dans ses trois sites, à Malines et à Duffel, des mesures de sécurité supplémentaires à la suite de plusieurs cas d'agression envers son personnel durant les derniers mois. L'information a été divulguée par le journal flamand Gazet Van Antwerpen mercredi et a été confirmée par la direction de l'hôpital.

Pages