Formulaire de recherche

Pfizer donne le coup d’envoi du premier mHealth Hackathon à Bruxelles
18/03/2016 - 11:29

Un groupe d’entreprises et d’organisations belges initie le premier "mobile health hackathon" dans le but d’augmenter l’efficacité des soins de santé et de les rendre plus abordables.

Aujourd'hui, un groupe d’entreprises et d’organisations (Pfizer, IBM, BASE, Artillium, Mutualités Libres et Partena/Promeris) lancent le premier hackathon belge sur le "mobile health" (applis santé) avec le support des cabinets De Croo et De Block. Du 18 au 20 mars, une centaine de développeurs, designers, entrepreneurs, patients et spécialistes de la santé unissent leurs forces pour développer des solutions pouvant améliorer l’efficacité des soins et les rendre plus abordables.

Selon le Boston Consulting Group , il y a 7 milliards d'abonnements mobiles à l’échelle mondiale soit 1 par habitant. Alors que la technologie a fondamentalement changé les services fournis par l'industrie, la santé reste un des seuls domaines qui n’a pas suivi cette révolution mobile. Pourtant, il y a pléthore d’opportunités à portée de main pour améliorer celle-ci.

Il y a eu ces dernières années une explosion d’innovations dans les outils de gestion de la santé pour les patients, les médecins, les chercheurs et les gestionnaires de la santé. Le secteur a même attiré 4.5 milliards de dollars de capital à risque. Les autorités en charge de la santé s’attaquent eux aussi à ces changements. Un nombre croissant de praticiens cliniques pensent désormais que l’adoption du mobile health par le grand public dans un futur proche est inévitable.

En Belgique, les ministres De Croo (Digital Agenda) et De Block (Santé) font du mobile health une de leurs priorités pour améliorer la qualité de la santé et stimuler l’innovation digitale ainsi que l’entrepreneuriat.

Six opportunités clés pour améliorer les soins de santé

Grâce au hackathon, le groupe souhaite développer des applications mobiles susceptibles d'améliorer les soins de santé dans 6 domaines prioritaires.

Ces applis seront destinées à:

  • Favoriser l’usage des GSM et des objets connectés dans les services de santé à domicile.
  • Eviter la sur- et sous-consommation de médicaments (adhérence au traitement).
  • Maintenir et renforcer l’avantage compétitif de la Belgique en recherche clinique.
  • Améliorer l’expérience et le confort des patients.
  • Evaluer les outils digitaux pour les patients et les professionnels de la santé afin de s’assurer de leur fiabilité.
  • Prévenir et anticiper les problèmes de santé.

Lors du hackathon, plusieurs équipes de participants vont réflechir, développer et construire des prototypes d'outils innovants qui amélioreront les soins de santé des patients. Le but de cet évènement est d'aboutir à la création d'applications mobiles qui seront finalisées par des start-ups.

L’hackathon aura lieu à Bruxelles le week-end du 18 au 20 mars au siège de Pfizer Belgique. A l’issue de ces 48 heures, les "hackathoniens" auront l’opportunité de présenter leur travail à un jury de professionnels de la santé, investisseurs, représentants de l’industrie de la santé et personnalités politiques. Ce jury leur apportera un support et leur fournira des retours constructifs.

Le nom de l’équipe gagnante sera dévoilé dimanche soir. Un événement dont MediPlanet est partenaire media.

> Interessé par les nouvelles technologies dans la médecine ? Suivez ma revue du web sur Doctors-Hub ou via twitter avec @doctorhub