Formulaire de recherche

Numéros INAMI : les étudiants en médecine invitent à un sit-in chez De Block
17/08/2016 - 02:20

Le CIUM, l’Unecof et la Fédé invitent tous les étudiants en médecine qui le désirent à venir demander à la ministre De Block en personne pourquoi ils ne pourraient pas avoir un numéro INAMI. Le CIUM lance via ses réseaux sociaux un appel pour un sit-in jeudi midi devant le cabinet de la ministre durant la rencontre entre elle et le ministre Marcourt « où sera décidé l’avenir de tous les étudiants en médecine »

Les organisations d’étudiants prévoient de mettre à la disposition des politiques « un éventail de lunettes (afin de les aider à mieux voir la réalité du terrain) ainsi qu’une permanence otologique dans le cas où ils voudraient vérifier gratuitement leur audition (pour mieux entendre les doléances des futurs médecins) »

Pour le CIUM,  cette réunion est l’occasion pour tous les étudiants de « manifester leur ras-le-bol à une politique de bas étage » . Pour l’ensemble des organisations présentes c’est l’occasion de revendiquer une fois de plus :

- la révision actualisée du cadastre de l’offre médicale,

- l’octroi de numéros INAMI à tous les surnuméraires qui bénéficient cette année d?un accès « surprise » à la bac 2, ainsi que le respect du protocole d'accord 2014 dans le chef de Maggie De Block, à savoir,

- l’octroi d’un INAMI à tous les étudiants qui sont déjà engagés dans des études de Médecine.

Ils rappellent également qu’en l’absence d’élargissement des quotas fédéraux ou de suspension de ceux-ci, ils restent favorables au maintien d’un filtre en première année et ce, afin d’éviter une sélection au terme de la 6ème année.

« Il est inhumain d’arriver en dernière année de médecine et de ne pas pouvoir pratiquer. » Dès lors, l’UNECOF, le CIUM et la FÉDÉ soutiennent ce protocole qui est, comme le veut la formule consacrée, la « moins mauvaise solution ». Cette position est celle votée l’année dernière dans les Facultés de Médecine lors d’assemblées générales des auditoires des étudiants en médecine.

Pour rappel, vendredi le conseil d’état avait jugé illégal et non-fondé les quotas sur lesquels se base la ministre De Block pour sélectionner les étudiants. (Lire MediPlanet 12/08/16)

En réaction Maggie De Block a annoncé la fin des pourparlers entamés en 2014 et se dit incapable  de garantir les attestations INAMI pour tous les étudiants.  Selon la ministre « les plus grands problèmes proviennent du côté francophone »

Sur demande de la ministre de la santé, une rencontre avec J-C. Marcourt se déroulera jeudi 18 août, 16h au Cabinet de la ministre. Cette rencontre devrait décider du sort des milliers d’étudiants en médecine en cours de cursus.

Fichier attachéTaille
PDF icon COMMUNIQUE UNECOF CIUM FEDE.pdf550.12 Ko