Formulaire de recherche

No #Pokemongo au CHRU de Lille. Et en Belgique ?
28/07/2016 - 10:25

"L'hôpital est un lieu de soin, pas un terrain de jeu" prévient le CHRU de Lille à l'attention des fans de "Pokémon GO". Officiellement  téléchargeable sur smartphone en France à partir du dimanche 24 juillet 2016, le jeu était déjà largement adopté par tous les traqueurs de créatures virtuelles disséminées sur les sites bien réels dès la fin de la semaine dernière. La Pokémania  a transformé les villes en immenses territoires de chasse aux Pokémon.  Face à cet engouement, le CHRU de Lille a pris les devants et communiqué sur les réseaux sociaux pour demander aux joueurs de "ne pas venir chasser les Pokemon dans les bâtiments hospitaliers. Aux abords des sites, les joueurs devront respecter toutes les règles de sécurité" .D'autres établissements comme l'Hôtel-Dieu (AP-HP), le centre hospitalier de Moulins-Yzeure (Auvergne-Rhône-Alpes) ou l'hôpital de La Rochelle ont rapidement diffusé des mises en garde similaires.

Aux dresseurs-amateurs passionnés, le CHRU de Lille rappelle les consignes de bon sens "le jeu doit s'effectuer dans le respect des patients, des soignants et des visiteurs. La caméra du smartphone doit toujours être dirigée vers le sol, même en extérieur". Et à l'instar de la gendarmerie et des pompiers, il recommande la prudence  pour éviter les accidents. 

Pokémon Go est la dernière application de la société Nantic et la Pokemon Company qui gère les droits des Pokemon. Le jeu consiste à attraper des Pokémon en se déplaçant dans les rues. L'application en réalité augmentée utilise le GPS du téléphone pour récupérer des objets utiles à la progression, capturer des Pokémon, organiser des combats entre Pokémeon et gagner des points. 

En Belgique, l'application était disponible depuis le 16 juillet. Les quelques hôpitaux bruxellois interrogés par MediPlanet n'ont pas remarqués d'extravagants visiteurs les yeux rivés sur leur smartphones arpentant les couloirs de leurs institutions ! Ceci dit, si vous voulez vérifier qu'une de ces créatures virtuelles ne se cache pas dans les murs de votre hôpital, vous pouvez essayer de le découvrir sur la carte interactive "Pokemon Go Belgique" d'un développeur belge de jeux vidéos, Pierre-Emmanuel Soumois. 

>Découvrez la carte de Belgique interactive