Formulaire de recherche

Les patients du CHU de Liège peuvent disposer de leur dossier médical sur smartphone
20/09/2016 - 11:52

Disposer gratuitement de son dossier médical sur son smartphone ou sa tablette, le partager avec qui on veut et faire remonter des informations vers son médecin ou son infirmier, c'est désormais possible pour les patients du CHU de Liège, grâce à l'accord conclu entre cet hôpital et la société Andaman 7 présenté mardi.

 

La fondation d'Andaman 7 est née après que son CEO Vincent Keunen a souffert d'une leucémie et que son fils a été atteint d'un cancer des os. Il estime que l'information entre les différents médecins et hôpitaux circulait alors mal. Un appel de fonds a été lancé et générera 1,3 million d'euros grâ ce à douze investisseurs liégeois, Meusinvest et une avance récupérable de 800.000 euros du ministère wallon de l'Economie. Un second le sera en novembre 2017, avec l'espoir de ramener cette fois 5 millions d'euros.

 

L'application, qui existe en 20 langues, est gratuite et compte actuellement quelques milliers d'utilisateurs. Le CHU de Liège va la faire connaître à travers son personnel, son site internet et son comité de patients.

Une demande par carte d'identité électronique ou sur présentation personnelle au guichet permet, après vérification stricte, d'obtenir l'accès à son dossier. Les informations sont échangées par un système de point à point (P2P) et ne transitent par internet que pendant quelques secondes et via des réseaux chiffrés. Aucune donnée n'est stockée dans le cloud.

Le défi pour Andaman est, à présent, de décrocher des partenariats avec un maximum d'acteurs médicaux. "Des contacts existent avec la Citadelle, le Tivoli, le CHR Tournai et le CHU Saint-Pierre", dit Vincent Keunen. "Mais notre ambition est de pouvoir nous greffer au Réseau Santé Wallon et, à travers celui-ci, aux Réseaux Santé Bruxellois et Flamands, ainsi qu'aux médecins généralistes qui, nous l'espérons, convaincrons aussi les sociétés de logiciels pour médecins de l'intérêt de collaborer avec nous."