Formulaire de recherche

Le numérus clausus fédéral jugé non fondé par le conseil d’état : le CIUM engage une procédure juridique
26/07/2016 - 03:24
Le Comité Inter-Universitaire des étudiants en Médecine (CIUM) a appris dans la presse par l’intermédiaire du cabinet d’avocat Misson que les quotas communautaires et fédéraux étaient jugés comme non-fondés par le conseil d’état.
Dans un communiqué le syndicat des étudiants en médecine se félicite que 20 années de dogmes communautaristes soient considérés comme infondés et tiens à rappeler l’absurdité de conserver un filtre en fin d’études, tel une épée de Damoclès menaçant des milliers d’étudiants alors même qu’une pénurie de médecins est objectivée (la médecine générale étant officiellement considérée comme profession en pénurie) et que l’importation de médecins étrangers n’a jamais été aussi grande.
A ce titre, le CIUM annonce qu’il engage dès aujourd’hui une procédure juridique à l’encontre du numérus clausus afin de libérer les étudiants de ce fardeau planant sur leur avenir.
"Nous ne pouvons plus risquer l’avenir des soins de santé wallons selon le bon vouloir des flamands qui en l’occurrence sont décidés à saboter notre force médicale au détriment d’étudiants s’étant acquittés avec fruit de 7 années de médecine" conclut Quentin Lamelyn, Président du CIUM