Formulaire de recherche

Les syndicats de médecins reçoivent un mauvais bulletin


Moins de deux pourcent des généralistes belges sont vraiment convaincus de l’engagement des syndicats de médecins traditionnels vis-à-vis de la profession!


«Avez-vous l’impression que les syndicats de médecins défendent suffisamment vos intérêts ?»


C’est la question éminemment délicate que nous leur avons posée dans le cadre de notre grande enquête nationale sur les généralistes.


En Belgique francophone, 47% des généralistes estiment que les syndicats de médecins défendent raisonnablement bien leurs intérêts. Mais ils sont 33% seulement en Flandre.

 

Cela signifie que les syndicats des médecins n’ont même pas 40% de moyenne à leur bulletin!


On peut plus ou moins attribuer cela au degré de syndicalisation des généralistes mais en l’absence de chiffres officiels quant au nombre des affiliés et aussi de données géographiques nous n’étions pas en mesure de faire les calculs à aussi brève échéance.

Cela fera l’objet d’une phase ultérieure de notre enquête. Quelques citations : «Il n’y a pas de syndicat pour défendre le généraliste. Domus Medica ne représente pas le généraliste, mais bien les ‘tours d’ivoire’.» «La direction n’écoute pas la ‘base.’» «Les syndicats de médecins font bien des efforts, mais cela n’a que peu d’effets. L’interdiction de syndicats de médecins généralistes est un scandale.»

«Il n’y a que le SVH pour défendre les généralistes. Domus Medica n’est même pas un syndicat. Les autres syndicats font tout pour torpiller la médecine générale. Le GBO défend mieux les intérêts du généraliste que l'Absym qui défend plus les intérêts des spécialistes parce que probablement plus nombreux.”

“Les syndicats médicaux ont tendance à favoriser les spécialistes.” “Par rapport aux syndicats, seul le GBO  défend correctement les intérêts des mg.” Nous avons demandé une réaction aux syndicats de médecins, mais deux syndicats, l’AGSB et le GBO ont préféré ne pas répondre, ce n’était manifestement pas à propos. En revanche, le Dr. Marc Moens et son confrère Roland Lemye de l’ABSYM/BVAS ont répondu. Vous les verrez et les entendrez sur  www.mediplanet.tv. Le premier souligne le fait que le généraliste, et particulièrement la jeune génération, ne s’implique pas assez dans le travail syndical. Et que le travail n’est pas vraiment sexy au cours des innombrables réunions de conciliation qui viennent encore engouffrer de précieuses et lucratives heures de consultation.

Mais tout finit par s’arranger, selon le Dr. Lemye. Le généraliste est bien défendu : ne vient-il pas de bénéficier d’une belle augmentation de 40% de ses honoraires. C’est aussi le point de vue des représentants des pouvoirs publics auxquels nous avons donné la parole cette semaine dans notre journal télévisé que vous pouvez suivre sur www.mediplanet.tv. Le seul à contredire tout cela est le Dr. Herman Moeremans du SVH. Mais il ne doit pas compter sur une reconnaissance rapide dit le Dr. Marco Schetgen au nom de la Ministre de la Santé publique.

Retour à la liste des thèmes

Source MediPlanet enquête 05/2009 Reproduction moyennant autorisation

Profession: