Formulaire de recherche

DPP : une pharmacie sur trois en Belgique
27/02/2015 - 03:12

Les derniers chiffres relatifs au déploiement du Dossier Pharmaceutique Partagé (DPP) dans notre pays parlent d'eux-mêmes. Outil incontournable pour la mise en oeuvre de soins pharmaceutiques de qualité optimale, le DPP est désormais utilisé dans une pharmacie sur trois. Sa base de données centrale contient des données portant sur plus de 15 millions de délivrances et près de 25 millions de produits délivrés. Au total, ces informations concernent près d’un quart de la population belge. Pour plus d'infos sur le sujet: www.farmaflux.be.

La consultation du DPP d'un patient nécessite son consentement. D'ici peu, tous les logiciels de gestion officinale auront implémenté l’application eHealth Consent qui permet au pharmacien d'enregistrer directement le consentement de ses patients. La procédure est extrêmement simple puisque le logiciel du pharmacien n’a besoin que du numéro NISS du patient et du numéro de sa carte d’identité. Si les données d’assurabilité du patient ont été consultées récemment, le pharmacien dispose donc déjà de toutes les données nécessaires dans son ordinateur. A défaut, il lui suffit de lire la carte d’identité du patient.

Rappelons également que, pour vous aider à informer vos patients sur le consentement, un « Guide du consentement éclairé » est désormais à votre disposition, soit via votre logiciel officinal, soit via Pharmacie.be.

(Source: APB)